Le blog de la formation continue en aquitaine

les actualités du blog

Focus sur un domaine d’activité : l’audiovisuel


Avec près de 209 millions d’entrée au cinéma et 97% des foyers français équipés en télévision en 2014, le secteur de l’audiovisuel n’est pas un secteur à prendre à la légère.

L’audiovisuel en quelques chiffres

9300, le nombre d’entreprises dans ce secteur.
180 000, le nombre d’actifs employés en 2014 (la moitié en tant qu’intermittents).
29%, la part des 125 000 salariés travaillant pour la radio ou la télévision qui disposent d’un CDI.
675, le nombre d’entreprise du cinéma et audiovisuel qui ont une activité liée aux industries techniques.

Qu’est ce que le secteur de l’audiovisuel ?

L’audiovisuel est un marché notamment basé sur 3 piliers centraux : le cinéma, la télévision et la radio.
Comme son nom l’indique, l’audiovisuel englobe un nombre de métiers important apparentés à des domaines différents mais qui se regroupent pour une activité « semblable ».
Beaucoup de métiers composent ce marché et sont indispensables pour ce domaine. Un avantage considérable qui permet à bon nombre de profils singuliers de pouvoir s’épanouir dans un environnement professionnel varié et distinct.
Quelques exemples de métier :

  • Producteur
  • Monteur
  • Ingénieur du son
  • Régisseur
  • Scénariste…

Les travailleurs de l’ombre

Une grande majorité de la population identifie les métiers de l’audiovisuel vis à vis des personnalités que l’on peut connaître. Il est clair que vos émissions de télévision, ou de radio, ne seraient pas les mêmes sans votre présentateur préféré, mais il est important de comprendre que ces émissions n’auraient pas lieu d’être sans les experts qui travaillent derrière la vedette.
Ainsi, pour une émission « classique », ce ne sont pas moins de 20 personnes qui travaillent sur le bon fonctionnement, allant de l’aspect sonore avec les ingénieurs du son à la retransmission visuelle avec les monteurs/réalisateurs.

Des métiers peu reconnus ?

Beaucoup de ces métiers sont définis comme étant « intermittent ». Mais qu’est ce qu’un intermittent ?
Les intermittents du spectacle, en France, représentent les artistes et ou techniciens qui travaillent par intermittence pour des entreprises de l’audiovisuel.
Ces personnes disposent généralement d’un contrat particulier envers leurs employeurs. Appelé CDDU (Contrat à Durée Déterminée d’Usage), la particularité de ce contrat est due à sa durée. En effet, un intermittent du spectacle possède généralement des contrats intenses mais courts car ils vont être employés pour des occasions bien particulières (pour un événement, le tournage d’un film…). C’est une des raisons qui fait qu’être intermittent peut être une situation parfois mal vue, de par enchaînement d’un CDDU et d’une période de chômage (réglementée spécifiquement pour ces profils).
Mais ces types de métier sont généralement liés à une passion, ce qui permet aux intermittents de ne pas appréhender une situation qui peut paraître dangereuse pour certains, et le rêve pour d’autres.

En savoir + sur le secteur tertiaire
Voir toutes nos formations sur l’audiovisuel